Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine - Tourisme > Forêt

Formulaire de recherche

Services municipaux

Vivre dans la commune

Marchés publics

La forêt communale de Viterne

Viterne est considérée comme une des communes les plus boisées du département.
Le village est entouré d'un grand massif forestier, l'un des plus importants du département de Meurthe-et-Moselle.

C'est une source de revenus variables pour le village avec la vente annuelle de grumes.
Une commission "Ressources forestières" au sein de la municipalité est créée à chaque mandat pour suivre de près sa gestion et son entretien.
La pratique ancienne de
l' affouage se perpétue encore de nos jours, les coupes permettant à la fois d'assurer économiquement le chauffage domestique des foyers et aussi de préserver ce capital végétal, entretenu et géré par convention avec l'ONF.
Les bois sont constitués de parcelles dans lesquelles on trace des layons (chemins forestiers) pour en faciliter l'accès.
À savoir que les grumes de chêne ont également contribué à la construction des premières canalisations d'eau dans le village.


La forêt recouvre un peu plus de la moitié du territoire communal, soit près de 1 200 hectares.  Elle est composée surtout de feuillus, hêtres principalement (74%) puis chênes, charmes, érables, merisiers, alisiers, tilleuls, frênes (pour l' ébénisterie) et bouleaux.
Son sol bénéficie d'une assise de plateau calcaire fissuré, généré par l'érosion des pierres de roches.

Elle est divisée en quatre cantons qui ceinturent le village :
• le bois du Juré  665 ha
• le bois du Feys  368 ha
• le bois de Chanot  105 ha
• le bois de Fréty  32 ha

La forêt est balisée par des bornes, fossés, talus et chemins.
6 croix font d'ailleurs  l'objet d'une belle randonnée de 12 km : Croix Paget, Croix des Aviateurs, Croix Chobaut, Croix du Forestier, Croix Hocquard, Croix Bouché.

Voir rubriques " croix et calvaires" - "randonnées".

La tempête de 1999 a occasionné des dégâts énormes.
Un petit bois dénommé " Guingard " a été maintenu en l'état afin de servir de site d'observation pour la repousse naturelle des feuillus suite à cette catastrophe naturelle.

A découvrir également d'avril à septembre une flore et végétation spécifiques aux terrains calcaires : orchidées, anémones, muguet et champignons (girolles, trompettes, morilles).
Des chasses s'y déroulent également.


Mise à jour août 2016.
 

  • Flux RSS
  • Imprimer